dimanche 4 août 2019

Retour de Lavelanet ! (suite et fin)

Si vous avez manqué le début, rendez-vous dans l'article précédent où je vous explique pourquoi le festival "au fil des légendes" de l'association "le temps d'un jeu" était trop bien.

D'ailleurs, ils ont communiqué récemment sur ce week-end ludique et ont annoncé qu'ils avaient atteint 380 visiteurs ! C'est encore mieux que l'année dernière pour eux et je suis sûr que c'est beaucoup moins que l'année prochaine ;)


Mais revenons-en à l'article d'aujourd'hui, la suite de mes péripéties au pied des Pyrénées, où je vais plutôt m'attarder sur mon expérience en tant que MJ et auteur de jeu. Spoiler alert : des trucs pas très positifs au début, mais ça va mieux sur la fin...

Sur ce point, je diviserai mon retour en 4 partie.

  • De nouvelles expérience autour de la table : depuis 2017, j'ai fait jouer "Ardri" pas mal de fois et à pas mal de gens. Avec ce festival, j'ai dépassé les 90 personnes (ce qui voudrait dire en toute logique que je devrais fêter les 100 à Octogones). Mais j'arrive encore à avoir des surprises autour des tables.
    Ce fut le cas sur la partie de vendredi soir : 3 joueuses mineures sur 4 pour qui c'était quasiment la première fois. La pre-ssion…
    Si jamais vous lisez ces lignes, je vous conseille quand même de commencer le JdR soit avec des amis, soit dans un club, car les contraintes d'un festival ne me paraissent pas être les meilleures conditions pour découvrir le JdR…
    Enfin bref. C'était ma première table avec une majorité de - de 18 ans. D'un point de vue contenu, cela n'est pas un problème avec "Ardri" : le jeu n'est pas sombre ni très violent et n'aborde pas de thèmes trop graves ou problématiques (à l'exception du côté religieux mais sur lequel on n'est pas obligé d'insister en cas de malaise). Mais niveau interaction sociale, cela a été un peu problématique pour moi. J'ai fait de mon mieux pour expliquer ce qu'était un jeu de rôle et faire jouer du mieux que j'ai pu mais j'ai échoué à canaliser l'énergie de la plus jeune et son comportement. Le reste de la tablée a très bien géré cet aspect mais j'aurai peut-être dû intervenir sur certaines situations. Comme c'est la seconde fois que cela m'arrive, il est clair désormais que pour le confort de tous, je n'accepterai plus de joueurs ou de joueuses de moins de 15 ans.
    Fun fact : je n'avais pas de références pop ou culturelles en commun avec ces jeunes filles, ce qui n'a pas facilité les explications sur le contexte de jeu… J'espère malgré tout que ces joueuses ont apprécié la partie et que cela leur aura donné au moins la curiosité d'essayer encore une prochaine fois. Autre expérience autour de la table que je n'avais pas encore rencontrée : l'incompréhension des propos d'une personne.
    Si jamais tu lis ces lignes et que tu te reconnais comme le joueur qui était à ma table je tiens tout d'abord à m'excuser platement.
    J'ai perdu patience durant cette partie, je pense que toute la table l'a senti. Ce n'était pas la faute de ce joueur, c'était la troisième partie en moins de 24h, je n'avais pas dormi beaucoup, je doutais de plus en plus sur mon scénario (j'y reviens juste après) et le fait de ne pas réussir à comprendre cette personne n'a pas aidé. C'est dur dans un jeu basé sur la communication de ne pas réussir à comprendre quelqu'un. C'est dur pour moi, c'est dur pour la personne que je ne comprends pas, c'est dur pour le reste de la table aussi. Je n'ai pas réussi à gérer cela. J'ai fait de mon mieux pour ne pas l'exclure de la partie jusqu'à la fin mais je sais que j'ai perdu patience et si cela était désagréable pour moi, cela devait juste être un calvaire pour cette personne. Je n'ai pas trouvé la force non plus à la fin de la partie d'aller m'excuser.
    Bref, une des pires expériences que j'ai eu à vivre en tant que meneur. Si vous avez des conseils pour gérer une telle situation, je suis preneur car je ne souhaite pas faire revivre ça à quelqu'un une prochaine fois…


  • De l'importance de l'équilibrage : j'avais choisi pour ce festival un scénario que j'avais écrit et fait jouer à Grabuge il y a quelques semaines. Je l'avais fait jouer 4 fois et je trouvais qu'il s'était bien passé à chaque fois. J'étais plutôt confiant. Oui mais voilà, j'ai changé quelques détails pour l'améliorer. Je n'étais pas content des stats d'une des Uilebeasts qu'affrontent les joueurs et joueuses en début de scénario. Elle est devenue plus coriace à abattre. Grosse erreur : elle a été effectivement plus dure à tuer mais cela a eu pour conséquence de rallonger un combat sans enjeu autre que d'introduire ce type de créature aux joueurs et joueuses. Ce qui ne devait être qu'une introduction est devenue beaucoup trop long, bouleversant complètement le déroulé du scénario et me perturbant dans mon comportement de meneur aussi bien vis-à-vis de la construction du récit avec le reste de la tablée que vis-à-vis de mon rôle d'animateur de la partie. Résultat : une bonne leçon sur la fluidité des combats et sur l'importance de l'équilibrage, deux choses sur lesquelles il va falloir que je fasse quelques révisions dans les règles.


  • Une rencontre qui a enfin lieu : bon, si vous avez lu jusque là vous allez me dire : "woah, mais en fait t'as passé un week-end tout pourri !" Et bien, même pas. J'ai été mauvais en tant que meneur et pas forcément très sympa en tant que personne autour de mes tables, mais pourtant, les joueurs et les joueuses que j'ai rencontrés ont été très généreux avec moi. Malgré mes défaillances, ils m'ont encouragé, ont su resté positifs, m'ont payé des coups à boire et à manger, bref, je ne méritais pas mes joueurs et mes joueuses de ce week-end. J'espère que j'aurai l'occasion de vous revoir une prochaine fois et d'avoir une seconde chance avec vous. Parmi les rencontres de ce week-end, j'ai enfin fait la connaissance de Monsieur Gobelin Nounours et Madame Claire, auteur et autrice d'Archipelia, traducteurs et distributeurs du jeu "Mystères et Pains d'épices" et créateurs du concours "Il était une fois un petit jeu de rôle". On a enfin pu échanger quelques mots de vive voix sur plusieurs thématiques en lien avec notre loisir et je dois dire que la rencontre a été très plaisante. Je suis sur qu'on se recroisera une prochaine fois :) Bien entendu, j'ai revu les membres de l'équipe "le temps d'un jeu" et même si j'en fais déjà l'éloge dans la première partie, je ne peux m'empêcher d'en remettre une couche ici tellement ce fut un plaisir de vous revoir et en particulier Kezef (dit le Croque-Mort, auteur de Macchabées), Cyril et Gabriel.


  • Cerise sur le gâteau : si vous me connaissez, vous seriez en droit de penser que, vu ce que je décris à propos de mes tables du week-end, je suis certainement en PLS depuis une semaine à me demander si je dois brûler mon jeu ou pas. Alors certes, j'ai été plutôt mauvais sur ce week-end là, et j'aurai certainement pensé que je ferai mieux de tout arrêter (comme à chaque fois que je ne suis pas entièrement satisfait) si l'impensable ne s'était pas produit. J'ai découvert à l'occasion de ce festival que des joueurs que j'avais eu à ma table à Grimoire, un peu plus tôt cette année, se sont inspiré de "Ardri" et de son système de jeu pour faire leur propre tambouille. Je ne m'y attendais pas du tout. Au début j'étais là "quel est le fuck ?" mais j'ai du faire face à cette vérité, vu que j'étais cité même sur le site du festival comme étant une des inspirations de leur création.
    Voyez par vous même en cliquant sur l'image ci-dessous (et ce n'est pas un fake !). "Kenavo" est donc un jeu en partie inspiré par "mon travail" ! Je remercie donc ses auteurs, Mugmax et Pim pour cet honneur et pour les applaudissements qu'ils m'ont fait adressé à la fin de leur partie. D'ailleurs, du coup, si jamais vous les voyez dans une convention, je ne peux que vous conseiller de vous inscrire à leur table. Je n'ai pas pu y participer, mais ma chère et tendre Ena y à joué à ce "Kenavo" et elle ne m'a dit que du bien de cette "double table" et de ses meneurs. Apparemment elle s'est vraiment éclaté ! Donc doublement merci à eux ! Au final, grâce à vous, j'ai pu relativiser sur ce week-end et sur mon travail de manière générale. Il n'y pas meilleure récompense que d'être reconnu par ses pairs. Alors oui, j'ai été mauvais à Lavelanet, mais grâce à vous je sais que ce n'est pas tout le temps le cas, et si mon travail sert à en inspirer d'autres, alors définitivement il faut que je continue sur cette voie-là. Encore merci à vous !


La capture d'écran qui prouve que je ne suis pas en plein délire !





 Et merci à vous lecteur et lectrice si vous avez lu jusque là ! A très bientôt pour de prochaines aventures !

 Bigyo' 





mercredi 31 juillet 2019

Retour de Lavelanet ! (première partie)

Bonjour à toutes et à tous !

Un petit article pour vous parler de mon passage au 4ème festival du jeu "Au Fil des Légendes" organisé par l'association "Le temps d'un jeu" à Lavelanet et qui s'est déroulé du 26 au 28 juillet 2019.

Alors bon, je ne vais pas me répéter sur le contenu, j'avais déjà abordé la question dans l'article où j'y annonçais ma venue sur le vendredi soir et le samedi en journée.

Je vais surtout vous dire combien j'ai apprécié ce festival et pourquoi, et je ferai également un petit topo sur mon expérience de MJ sur cette convention dans un prochain article à suivre bientôt.

Si vous avez raté ce festival, je ne peux que vous conseiller et même vous ordonner de vous y pointer l'année prochaine ! Pourquoi donc ?

L'équipe "Le temps d'un jeu" : cela ne fait pas longtemps que j'arpente les festivals et conventions rôliste (le premier était en 2017) et je me déplace principalement dans le sud-ouest et pas sur toutes. A chaque fois, les équipes d'organisateurs et de bénévoles font de leur mieux pour que tout se passe bien et très souvent ils font preuve d'une gentillesse et d'une dévotion pour leurs visiteurs à toute épreuve. Mais je dois dire que c'est encore plus vrai avec l'équipe de l'association "le temps d'un jeu"! J'avais déjà fait connaissance avec eux lors d'évènements passés où je les avais trouvé on ne peut plus sympathiques. Ils n'ont fait que renforcer cette impression lors de ce festival tant ils ont été chaleureux avec moi et je pense avec tout le monde. Ce sont vraiment des personnes adorables, disponibles et qui ont géré au top ce week-end ludique. Bravo à eux et un grand merci !


La dimension : ici, on est sur un festival familial, aux dimensions humaines, accueillant tous les publics avec la même énergie et ça fait vraiment du bien. Bien entendu je souhaite à ce festival de prendre de l'ampleur et d'attirer plus de monde et d'avoir toujours plus de succès, mais si on pouvait rester sur cette échelle raisonnable ce serait parfait. Pour ma part, je préfère largement faire de la route pour participer à un festival de taille modérée accueillant et bon enfant comme celui-ci plutôt que de me rendre dans des gros trucs à la limite de l'usine à gaz.


Le confort de jeu : je n'ai pas trop eu le temps de faire du jeu de société, mais il y avait du choix et des bénévoles disponibles pour animer et expliquer les règles dans une salle accueillant de nombreuses parties. Je n'ai pas eu le temps de faire l'escape room, mais peut-être qu'une prochaine fois je garderai un créneau pour la faire. Du coup, je vais parler surtout de l'aspect rôliste.
C'était bien. Les tables (une dizaine disponibles) étaient suffisamment éloignées les unes des autres pour ne pas se gêner dans un grand gymnase, ce qui gardait le niveau sonore suffisamment bas pour entendre même ceux qui ont une toute petite voix en bout de table. Le confort pourrait être un peu amélioré, en mettant des cloisons mobiles pour isoler un peu plus les tables, ou en demandant à la mairie de revoir l'étanchéité du toit ainsi que l'installation d'une clim. Mais bon, c'est la première année que l'équipe organisatrice offre un pôle rôliste plus important. Je leur fait entièrement confiance pour s'améliorer pour la prochaine fois  :)


Le confort hors jeu : déjà l'entrée est gratuite ! En plus, toujours gratos, il y a un grand gymnase pour dormir avec même des douches (type vestiaire forcément). Selon la légende certains auraient ronflé, mais pour ma part je n'ai rien entendu (peut-être que c'était moi qui ronflait ?). A cela s'ajoute un petit-déjeuner offert pour ceux qui ont justement dormi sur place (on était pas beaucoup). Et puis bien sûr, une buvette où l'on pouvait se restaurer non seulement avec des pizzas préparées par des restaurateurs locaux mais même avec des quiches préparées par l'équipe ! Et c'était très bon ! Et à côté de ça, les cochoncetés habituelles et les boissons, avec un service à table pendant les parties de JdR (et ça franchement c'est la vie !), et pour les MJ une carte de conso' offerte (et ça vraiment, c'est du luxe !). Que demander de plus ? Je dirai bien des danseurs et des danseuses à moitié nus sur les tables, mais ça collerait pas avec le côté familial du truc…


Bref, c'était top. Franchement n'hésitez pas à venir l'année prochaine, vous ne le regretterez pas !
Bon, dans le prochain article, j'aborderai mon expérience en tant que MJ/auteur durant ce festival. Teaser : des expériences inédites, un apprentissage sur l'importance d'un bon équilibrage, une rencontre qui a enfin lieu, et une consécration inattendue ! ;)




Stay tuned !

Bigyo'




lundi 8 juillet 2019

En route pour Lavelanet !

Bonjour à toutes et à tous,

Une petite news rapide pour vous annoncer que je serai présent au festival « Au fil des légendes » organisé par l’association « Au temps d’un jeu » à Lavelanet en Ariège.

Cet évènement se déroulera du vendredi 26 juillet 18h au dimanche 28 juillet 16h.
Au programme : du JdR NON-STOP (à lire avec une voix qui résonne), des tournois de Carcassonne et de Kingdomino, des tournois de Magic, un escape game éphémère, des jeux de société et même des trucs pour les figurinistes !

Pour ma part, je serai présent du vendredi soir au samedi soir, et je vous proposerai 3 parties de  « Ardri : les légendes d’Enorhim » aux créneaux suivants :

- Vendredi de 21h à 02h

- Samedi de 10h à 14h

- Samedi de 15h à 19h

Si vous voulez me rejoindre, allez sur le site vous inscrire et réservez votre place. J’ai déjà plusieurs inscrits alors on ne traîne pas trop ! ;)




Bien entendu, vous n’allez pas faire 3 fois du « Ardri » sur votre week-end, donc il y a d’autres tables pour jouer. Pour l’instant on peut lister du Terre 2, du Warhammer V4, du XVII, Au Fil de l’Ame, du Witcher et du Arcana.

Mais il y a de la place pour encore plus de JdR à condition de vous inscrire en tant que joueur ou joueuse ou en tant que meneur ou meneuse !

En plus, ce festival sera l’occasion de faire connaissance avec quelques auteurs indépendants/jeunes/qui se lancent/qui vont peser dans le game demain/vous avez compris…. A commencer par moi (tant qu’à faire), mais il y a aussi les auteurs d’Arcana qui seront là, et normalement si tout se passe bien mon petit doigt m’a dit qu’on devrait pouvoir voir les auteurs d’Archipélia.

Enfin, il sera dans les organisateurs et je ne sais pas s’il proposera une table, mais on se trouve sur le fief du Croque-Mort, donc il y a de forte chance qu’on entende également parler de Macchabées durant ce week-end.

Alors les Toulousains, les Carcassonnais, les Perpignanais, les Narbonnais, les Montpelliérains, et tout ce qui se trouve dans l’Occitanie et même au-delà vous n’avez aucune excuse pour ne pas venir faire EXPLOSER les scores de fréquentation de ce festival en ce dernier week-end de juillet ! En plus, on peut même dormir sur place gratos, alors que demande le peuple ?

Bref, à bientôt à Lavelanet !

Bigyo'

mercredi 1 mai 2019

Grabuge en approche !

Hey party people !

Comme l'année dernière je serai à Grabuge à Carcassonne pour vous faire jouer à "Ardri : les légendes d'Enorhim".

Le Week-end approche à grands pas ! Il reste encore quelques heures pour s'inscrire aux parties via le site de la convention et j'ai encore plusieurs places de disponibles sur les parties de samedi soir et dimanche en journée.



Pour vous convaincre de me rejoindre voici quelques points qui ont été appréciés selon les retours que j'ai reçus en fin de partie l'année dernière durant cette même convention :

  • L'univers : plusieurs joueurs et joueuses ont eu envie d'y faire vivre leur personnage plus en avant.
  • Les parallèles avec notre propre monde et histoire.
  • Le système : en particulier certains points (la Piété, la 3ème Loi de Murphy), il est en phase avec l'univers.
  • Le jeu a été comparé à Game Of Thrones ou à Symbaroum (en moins léthal). 

Pour le reste je vous renvoie aux pages présentes sur ce site où vous pourrez tout savoir sur "Ardri : les légendes d'Enorhim".

En espérant vous voir ce Week-end à Grabuge ! 

Bigyo'

dimanche 7 avril 2019

Agape par Neith : l'acte final

Elle est là ! Enfin ! Après plusieurs mois d'attentes, la campagne Ulule finale pour le dernier tome d'Agape, la BD de Neith qui revisite avec humour le mythe de Perséphone.

Si vous suivez ce blog, vous savez que je soutiens Neith sur ce projet depuis le départ. Je vous en avais déjà parlé là pour le premier tome, et là pour le second volume.

Voilà, l'histoire arrive à sa fin. Et quelle fin ! Apparemment Neith prévoit que ce dernier volume atteigne les 200 pages ! Cette BD a pris des proportions épiques ! Tout comme ses campagnes de financement d'ailleurs !

Lancé hier sur la plateforme Ulule, à l'heure où j'écris ces lignes, ce chapitre final est déjà financé à hauteur de 212% ! C'est complètement dingue. Et il reste encore 50 jours pour y participer. Je pense qu'elle va exploser tous ses records.

Et c'est largement mérité. Neith est une artiste complète et polyvalente. C'est toute seule qu'elle porte ce projet depuis 5 ans ! Et elle fait tout dessus : scénario, dessins, couleurs, mise en page, textes, marketing, promotion, etc. D'ailleurs je trouve personnellement, que la présentation de son "crowdfunding" est irréprochable et donne encore plus envie d'y participer que sur les deux tomes précédents, avec une mention spéciale pour le graphe camembert représentant les coûts de production en forme de grenade qui colle parfaitement au thème. C'est tout con sur le principe mais ça fait plaisir à voir ! Si un jour je fais un "crowdfunding" moi-même il faudra que je retourne voir cette page pour m'en inspirer.

Enfin bref, c'est le moment d'aller "pledger" (ou de participer à sa campagne de financement si vous préférez du bon français) en cliquant là : Agape Volume III par Neith.


Mes exemplaires des volumes I et II d'Agape, avec Hypnos, l'un des nombreux goodies reçus lors de la dernière campagne de financement - Tous droits réservés à Neith.


Quoi ? Qu'ouïe-je ? C'est la première fois que vous entendez parler d'elle ? Vous auriez aimé avoir la chance de parcourir les volumes précédents ? Mais qu'à cela ne tienne ! Dans sa campagne de financement, Neith propose des contreparties incluant les trois volumes directement ! Alors vous n'avez aucune excuse pour ne pas soutenir ce projet. Si vous aimez la mythologie grecque, l'humour, la BD et/ou les mangas (pour le style graphique) vous vous devez de la soutenir ! Allez, zou, cliquez là  si c'est pas déjà fait plus haut ;)


Bigyo'

dimanche 31 mars 2019

Scénario pour Colonial Gothic : A l'Est d'Eden



Pour clôturer ce mois de Mars, je vous propose de télécharger le scénario que j'ai écrit pour le concours de scénario de la convention Grimoire de cette année.

C'est un scénario amateur d'intrigue/enquête pour le jeu "Colonial Gothic : A l'Est d'Eden" ( jeu des éditions Batro'games). Il comporte son lot de fantastique et quelques thèmes sensibles. A réserver donc à un public averti.

Bonne lecture et bon jeu !

Scénario pour Colonial Gothic : Treize.


Synopsis : Vous incarnez des membres de la Compagnie des Cent-Associés envoyés en mission à Chigoutimi pour enquêter sur des morts atroces s’étant produites chaque vendredi 13 depuis plusieurs années. La récurrence du phénomène vous pousse à considérer qu’il ne s’agit pas de simples coïncidences…



John Wesley preaching to native American Indians. Engraving. Credit: Wellcome Collection. CC BY

mercredi 13 mars 2019

Quelques conventions à venir

Aujourd’hui un article pour faire le point sur les conventions dont j’ai connaissance pour les mois à venir et par ordre d’arrivée…


16 et 17 mars : Festival Au-Delà Du Dragon à Montpellier

Gros évènement du Sud (du Milieu… Parce que pour moi Montpell’ n’est ni à l’Est ni à l’Ouest) qui se tient dans quelques jours, organisé par l’association Manoir Du Crime.
Ce festival c’est plus d’une vingtaine d’éditeurs de JdR, des auteurs connus, reconnus ou en phase de l’être, des indépendants, des illustrateurs, des médias qui pèsent dans le game, plus de 600 joueurs et des tables à n’en plus finir. Bref, c’est un peu the place to be… où je ne serai pas pour ma part, mais je me rattraperai l’année prochaine (j’espère!).
Au passage, vous pourrez tester Emysfer avec son auteur Alnomcys, Macchabées mené par le Croque-mort Kezef qui a été financé avec succès il y a quelques mois et la nouvelle édition de Bitume avec ZeDiac !


Du 5 au 7 avril : les XXème Rencontres Ludiques du Dragon Libournais à… Libourne

Si vous êtes dans la région bordelaise, voilà une convention qui s’annonce également fort sympathique ! Et si vous n’êtes pas de la région bordelaise, contactez quand même les orgas, car si je ne m’abuse, il devrait y avoir de quoi dormir et en plus gratos ! Et même la convention en elle-même est gratuite ! Et sur le flyer il y a marqué « ambiance conviviale garantie »… Du coup si jamais ce n’est pas le cas vous pourrez leur demander de « rembourser vos invitations »  !
Mais trêves de plaisanterie, à en croire la page FB, il y aura du JdR, des murders, des wargames, des tournois de jeux de société et même des surprises pour leur 20ème anniversaire ! Alors bon, je n’y serai pas non plus mais j’avoue que je le regrette… Alors ne faites pas comme moi, ne regrettez rien et allez-y !

Du 3 au 5 Mai : Grabuge 2019 « Danse avec la mort » à Carcassonne

Meilleur convention du Sud Ouest selon pas mal de témoins ! J’y ai moi-même participé l’année dernière et j’avoue que pour l’instant elle fait partie de mes préférées ! J’espère donc que je ne serai pas déçu encore cette année ! Leur site pour s’inscrire est ouvert depuis quelques jours, et les parties annoncées semblent prometteuses ! La preuve : vous pourrez venir tester « Ardri : les légendes d’Enorhim » avec votre serviteur préféré ! (… Ca fait beaucoup de points d’exclamation mais c’est la preuve de mon enthousiasme!). Mais j’y ai également vu des parties de Macchabées, une occasion de plus de le tester avant sa sortie !
Il y aura même un tournoi de Carcassonne (c’est un peu thématique non?). Et des murders aussi. Et des glaces à tomber par terre. Et cette année, il y aura la « Asteria Karavan » aussi.  Alors viendez !

4 et 5 Mai : 13ème Festival du Jeu de Rôle de Kayserberg à… Kayserberg

Si vous n’êtes pas du Sud Ouest, mais plutôt du côté des terres frontalières de l’Allemagne, dans le Grand Est, vous devez absolument vous rendre à Kayserberg. Là encore je n’ai eu que des bons retours et on m’a soufflé dans ma boîte e-mail que ce serait bien que j’en parle ! Bien entendu, je n’y serai pas, je ne peux pas être à Grabuge et à Kayserberg en même temps ! Mais pour vous autres qui vivez dans ces lointaines contrées gelées (comment ça je suis du sud et j’exagère?) ne manquez pas ce festival organisé par l’association Nickel et qui sera sur le thème des années 20 (celle du siècle passé, pas celles qui viennent!). Au programme, JdR, GN, une cinquantaine de stands pour faire son marché rôliste et la présence d’auteurs et d’illustrateurs de talent ! Vu la renommée de ce festival, il n’est pas impossible qu’un jour j’y aille y faire un tour…



Ma salle de MJ résident à Grabuge à Carcassonne en 2018 pour faire jouer "Ardri : les légendes d'Enorhim"


Du 5 au 7 Juillet : XXème édition de Rôle’n’Troll à Gémenos

Cette fois c’est dans le Sud Est et c’est aussi un 20ème anniversaire ! Sous un soleil éclatant et bercé par le chant des cigales venez jouer à des JdR, des jeux de sociétés, des joutes, et participez à des animations avec des gens qui ont l’accent pour dire «oh bonne mère » ! Un immanquable si vous êtes du coin et une bonne surprise si vous passez par là pour les vacances.

Du 26 au 28 Juillet : Festival Au Fil des Légendes à Lavelanet

Un festival qui grossit d’année en année et qui va sûrement exploser ses compteurs pour sa quatrième édition ! J’espère pouvoir en être car l’association « Le temps d’un jeu » qui propose cet évènement est fort sympathique ! Il est encore un peu tôt pour annoncer le programme (en tout cas je n’en ai pas encore connaissance) mais si vous êtes du Sud Ouest, ce sera je pense l’occasion de passer un bon week-end. En plus pour y être allé il y a quelques semaines, situé au pied des Pyrénées, le coin est vraiment maguenifique ! Bref, vivement de plus amples annonces !

Du 23 au 25 Août : RPGers à Plaisance du Gers

C’est du lourd ! L’un des plus gros (si ce n’est le plus gros?) festival de jeu du Sud Ouest. On retrouve toutes les activités habituelles : pléthore de tables de JdR sur 3 jours, des jeux de plateaux, du GN, des stands d’éditeurs et d’auteurs, des figurines, et même une église pour ceux qui voudraient se rendre à la messe le dimanche matin et ne pas perdre leur point de piété (ceux qui ont joué à Ardri comprendront…).  Bref du jeu dans un endroit fort sympathique avec une petite bourgade qui prend vraiment des allures de Clisson au moment du Hellfest, mais avec des rôlistes. C’est donc plutôt un incontournable dans le genre ! Je ne sais pas encore si j’y serai cette année… A voir !


Du 4 au 6 Octobre : Octôgones 10 à Villeurbanne

Au carrefour des Gaules (ou en tout cas très proche) se trouve l’une des plus grosses conventions du monde rôliste français ! Plus de 6000 visiteurs sur 5000 m² en 2018. Ça laisse rêveur et ça fait un petit peu peur quand même. Surtout quand comme moi vous projetez d’y aller pour faire jouer votre création maison. Rien d’officiel pour l’instant pour ma part, vu que je ne les ai pas encore contactés (mais je vais faire ça très prochainement), mais vu le thème de cette année, à savoir « Mythes Celtes » je ne peux pas ne pas en être ! Quant à vous… Est-ce que j’ai vraiment besoin d’en dire plus sur cette convention ? Y’aura tout, comme d’habitude, et même un concours de peinture sur figurines !



Voilà, huit conventions qui ont attiré mon attention, que je connais un peu et où j’espère bien pouvoir me rendre pour la plupart ! Mais c’est loin d’être les seuls évènements de ce type en France ! Si je devais tous les lister, il me faudrait plusieurs pages. Mais bon, pour éviter le côté trop publicitaire, je vais me contenter de celles-ci ! Maintenant, si vous avez des festivals sympa à proposer, n’hésitez pas à commenter en rajoutant vos évènements préférés ! Plus il y aura de monde au courant, plus notre passion pourra s’étendre pour finir par dominer le monde !… Bref, à bientôt, peut-être en convention ;)


Bigyo’

mardi 5 mars 2019

Illustration et Bestiaire d'Ardri : le Lamgynder

Le Lamgynder


Le Lamgynder, est une grenouille de la taille d'un boeuf, dotée d'ailes comme celles d'une chauve-souris et d'une queue de lézard. Sa gorge immense peut avaler un homme tout entier.
Elle n'a pas de membres postérieurs, ce qui donne l'impression qu'elle rampe difficilement sur le sol à l'aide de ses deux pattes avant.
Elle peut cependant voler et, de sa gorge, elle peut émettre un brouillard qui sent la tourbe qui brûle. Sa langue peut attraper une cible à 20 mètres.
 Elle se nourrit de chair, de beaucoup de chair. On la croise dans les marais, les tourbières, proche des lacs. Lorsqu'elle ne vole pas, elle rampe et laisse une trace toxique au sol. Elle s'allie parfois avec d'autres Uilebeasts pour attraper plus facilement ses proies.


Illustration : Ena Iluj - tous droits réservés. 

vendredi 1 mars 2019

Back again !


Back again !

Hey party people !

Ca fait longtemps depuis le dernier article paru sur ce blog. Mais, si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que je ne suis pas mort ! En effet, je poste et partage souvent du contenu rôlistique sur twitter ou facebook

Alors, quoi de neuf depuis la dernière fois ? L’année 2018 s’est achevée dans une atmosphère un peu morose et l’année 2019 commence à peine à remonter la pente. Ce qui devait être une trêve de deux mois s’est muté en un coma de 7 mois. Aïe, ça fait mal 7 mois. C’est beaucoup de temps perdu car non seulement je n’ai rien posté ici mais j’ai même eu du mal à faire avancer «Ardri ». Un « coup de mou » en somme.

Pourquoi est-ce arrivé ? Au départ, comme expliqué dans ce billet, je manquais vraiment de temps et de motivation pour allier emploi du temps privé, professionnel et rôliste. Je me disais qu’une fois le côté professionnel achevé, je pourrais mieux reprendre là où je m’étais arrêté. Mais finalement non. Il y a eu une période un peu compliquée dans ma vie privée et j’ai dû remettre le pied dans un étrier professionnel à l’approche des fêtes de fin d’année. Pas facile. 


À cela s’ajoute également l’expérience que j’ai vécue à RPGers. Si globalement le week-end s'est bien passé, avec une majorité de bons retours notamment sur «Ardri » (au point que certains membres de l’association « Le temps d’un jeu » basée à Lavelanet m’ont invité à présenter et faire jouer «Ardri » lors de l’une de leurs journées JDR – voir en bas de l’article), d’un autre côté, j’ai été confronté à de gros doutes.

Le pôle JdR extérieur de RPGers au pied de l'église Notre-Dame de Plaisance du Gers.


Je ne vais pas entrer dans les détails, mais je me suis dit que les conventions ce n’était pas pour moi. On peut y rencontrer des gens supers avec qui on partage de très bons moments de jeux, et à côté de ça être totalement incompatible avec d’autres personnes. D’une table à l’autre, les expériences sont tellement différentes que je n’arrive pas à comprendre pourquoi. Le jeu, le scénario et le MJ sont les mêmes. Une table adore, l’autre moins. Bien sûr on ne peut pas plaire à tout le monde mais, du coup, quand les parties ne se passent que moyennement bien (parce que j’ai fait une erreur de MJ, parce que j’ai moins d’énergie à la 4ème partie du week-end, etc), est-ce que finalement je ne dessers pas ma propre cause ? Et du coup est-ce que tout cet investissement n’est pas juste une énorme perte de temps et que je ferais mieux de le consacrer à autre chose ?


Et oui, c’était pas la joie. Au final, qu’est-ce que j’ai fait en 2018 ? Qu’en est-il des objectifs que je m’étais fixés ?
Je n’ai pas réussi à atteindre la majorité d’entre eux. Pourtant l’année avait bien commencé, avec un haut du podium pour « Pestiférés » au concours « Il était une fois un petit jeu de rôle » et davantage de conventions qu’en 2017. La dernière chose à peu près constructive que j’ai faite en fin d’année est d’avoir été lecteur de remplacement pour le 3ème acte du défi 3 Fois Forgé. Je n’avais pas envie d’y participer en tant qu’auteur mais j’étais suffisamment disponible pour filer un petit coup de main. 


Alors, que me réserve 2019 ? Pas de plan sur la comète cette fois. En tout cas rien de bien précis. A part un objectif : la convention Octogônes en fin d’année. Pourquoi ? Le thème de cette dixième édition est « les mythes celtes ». Vous comprendrez qu’il me faut absolument y présenter quelque chose de concret avec «Ardri » car je serai pile dans le thème.
Pour le reste, le temps de reprendre du poil de la bête, on verra où le vent me portera. Je ne compte pas rester inactif. La preuve, j’ai participé à ma première convention de l’année, celle de Grimoire, le weekend du 16 et 17 février et elle s’est globalement bien passée. Elle m’a un peu réconcilié avec ce type d’évènement.
J’hésitais à aller à « Au-delà du Dragon » à Montpellier. Mais c’est un gros show, je ne me sens pas prêt pour y faire jouer et parler de «Ardri ». J’ai besoin d’abord que mon projet prenne plus de poids, plus de concret et j’ai besoin d’un nouveau kit de découverte. Malgré mes doutes j’envisage quand même de faire plusieurs évènements dans l’année, mais ne précipitons pas les choses.
Du coup la prochaine convention que je vise c’est celle de Grabuge à Carcassonne ! Et s’ils ont toujours de la place j’y referai MJ résident. L’expérience avait été très constructive l’année dernière.


En attendant, si vous êtes du côté de Lavelanet, contactez l’association « Le temps d’un jeu » ! Ils organisent une journée JDR ce samedi 02 mars et j’y serai présent pour faire jouer «Ardri » . Il reste des places sur la tablée de l’après-midi. Et même si vous ne venez pas jouer à mon jeu, si vous êtes du coin, n’hésitez pas à les contacter car ils sont très sympa et proposent pas mal d’activités ludiques !


Sur ce, à bientôt pour d’autres nouvelles sur ce blog !


Bigyo’

vendredi 31 août 2018

#RPGaDAY 2018 : les 17 dernières questions

Comme l’année dernière, j’ai essayé de participer au #RPGaDAY2018 de David Chapman et de répondre chaque jour sur mes réseaux sociaux (Twitter et Facebook) aux questions posées par le défi.

Si j’ai réussi à m’y tenir sur la première quinzaine du mois d’août, j’ai été plus occupé sur la fin du mois et n’ai pas trouvé le temps de répondre à la suite.

Du coup, pour me rattraper, je vous fait un petit article avec chaque question et leur réponse. Comme ça, je ne vous spamme pas vos murs, tout sera concentré en un seul post.

C’est ti-par !




On commence donc à la question numéro 15 :

15. Décrivez une expérience délicate en JdR que vous avez fini par apprécier :

Je vais voir large. L’expérience la plus délicate en JdR pour moi a été (et reste encore) la participation à des concours de création de jeu. D’un côté j’adore essaye de relever le défi et de pousser ma créativité vers des voies qu’elle n’emprunterait pas en temps normal, de l’autre côté, recevoir les critiques peut parfois être dur à encaisser. Mes deux premières participations à des concours ont d’ailleurs été très désagréables à ce niveau là, mais finalement, je finis toujours par replonger. D’ailleurs, le nouveau défi 3FF me fait de l’oeil…

16. Décrivez vos plans pour votre prochaine partie :

Réparer une boulette que j’ai faite lors de la dernière séance sur ma campagne test d’Ardri, et remettre à plat pas mal d’éléments de règles. Je ne pense pas avoir le temps pour ce dernier point, quant au premier je ne peux en dire plus sans spoiler !

17. Décrivez le meilleur compliment que l’on vous a donné à l’occasion d’une partie :

Difficile d’avancer LE meilleur compliment. Au final, je reçois beaucoup de compliments lorsque je fais tester mon jeu « Ardri », surtout en convention. Et entre ceux qui ont appréciés l’immersion, l’univers, le système et qui veulent y rejouer, je ne saurais dire qui a le meilleur compliment !

18. L’art qui vous inspire pour vos parties :

Graphiquement, j’ai toujours été impressionné et inspiré par les talents de mon amie Neith à qui j’ai naturellement demandé de me faire une illustration pour Ardri. Sur les réseaux j’ai également découvert le travail d’Axelle Bouet que je trouve aussi très inspirant. En dehors de cela, je pense être comme beaucoup inspiré par toute l’iconographie geek à travers ses représentations les plus diverses et variées, des comics aux mangas en passant par le cinéma. Il me sera difficile de citer un auteur en particulier !

19. La musique qui améliore vos parties :

Bien que la musique soit un art majeur pour moi, je n’ai pas encore le réflexe de sonoriser toutes mes parties. Cependant, j’aimerais aller plus loin, j’aimerais que la musique soit une part indissociable d’un jeu. Il y a beaucoup de choses à faire encore à ce niveau là. Sinon, la musique qui m’inspire ces derniers temps est principalement irlandaise, à commencer par "Brian's Boru March".

20. Quelle mécanique de jeu vous inspire le plus dans votre manière de jouer ?

Les mécaniques classiques, façon BRP ou D6 system, constituent pour moi une bonne base sur laquelle m’appuyer. Ils ne sont pas (plus) à prendre tels quels, mais ils me permettent de réfléchir à ce que je veux voir ou non dans une mécanique de jeu.

21. Quelle mécanique à base de dés préférez vous ?

Les mécaniques où il faut faire un score inférieur à un seuil prédéfini en majorité par les stats du perso. Par exemple : pas le D20 !

22. Quelle mécanique sans dés préférez vous ?

Je ne suis pas fan des mécaniques sans dés. Mais si je devais en citer une, je dirai celle qui m’a été présentée pour le jeu Skeranan, à base de cubes à piocher (remplacée depuis par des cartes).

23. Quel jeu espérez vous pouvoir jouer à nouveau ?

Colonial Gothic : à l’Est d’Eden. Je n’ai fait qu’une partie pour l’instant mais j’aimerais bien en refaire d’autres !

24.  Quel JdR mérite plus de reconnaissance selon vous ?

Le Trône de Fer. Complet à bien des niveaux, je m’étonne qu’il ne soit pas plus populaire. Peut-être que les rôlistes préfèrent les aventures pures et dures plutôt que les intrigues de maison.

25. Jeu qui a eu un impact sur vous durant ces 12 derniers mois :

En dehors de celui que je suis en train d’écrire ? « De Mauvais Rêves » de Julien Pouard et Kalysto. Je n’ai pas eu l’occasion d’y jouer, mais il a clairement ouvert mes chakras sur certaines possibilités offertes par les jeux indépendants récents.

26. Ambition de jeu pour les 12 prochains mois :

Finir « Ardri : les guerriers d’Enorhim ». Au moins au brouillon.  J’aimerai bien jouer à plein de trucs à côté de ça, mais l’espace-temps est contre moi.

27. Partagez une bon « stream » ou une bonne partie en ligne :

Je ne suis pas fan du streaming de partie, j’ai du mal à écouter ou regarder les autres jouer. Pour moi un JdR ça se vit, ce n’est pas quelque chose où être spectateur a un intérêt. Cependant, je vous conseillerai d’écouter ce stream de l’émission « Des Lud’s et des Plum’s » où ils testent Skeranan. La partie est fluide et on ne s’ennuie pas ! Sinon, de temps en temps, mais rarement, je jette un coup d’oeil à ce que fait Ceizyl.

28. Partagez cette chose incroyablement inspirante lié aux JdR pour lequel vous êtes reconnaissant (en fait pas du tout… C’est plutôt « partagez ceux qui vous inspirent par leur excellence de jeu »… Mais comme la traduction française « officielle » est aussi à côté de la plaque, on va pas changer cette mauvaise traduction de « share whose inspiring gaming excellence you’re grateful for »)

Mon rapport au JdR a dépassé complètement le simple cadre du loisir. C’est la manière la plus efficace d’exprimer ma créativité, en plus de tous les autres aspects bénéfiques que cela a apporté un jour ou l’autre à mon existence. S’il y a une chose pour laquelle je suis reconnaissant, c’est d’avoir dans mon entourage des personnes capables de comprendre cela, et en particulier la femme avec qui je partage ma vie. Merci d’être là et de partager ça avec moi !

29. Partagez une amitié que vous avez grâce aux JdR

En amitié, je suis très compliqué. Ce n’est pas un mot que j’emploie à la légère, et rares sont ceux que je place sous ce statut. Et si, bien entendu, j’ai cette passion commune avec mes meilleurs amis,  ce n’est pas tout à fait le JdR qui nous a fait nous rencontrer, même si peut-être a-t-il participé à nous souder encore plus ensemble au fil du temps.
Mais le JdR permet de faire des rencontres qui ont du sens. Et alors que j’étais loin de mes meilleurs amis, j’ai eu l’occasion de rencontrer un groupe de joueurs lors de mes quelques années passés dans le Gard, avec qui j’ai partagé de très bons moments et pour lesquels j’ai une affection particulière. Si l’occasion se présente à nouveau, c’est avec un grand plaisir que je partagerai avec eux quelques lancers de dés autour de la table.

30. Partagez quelque chose que vous avez appris en jouant votre personnage

Les accents, ça énerve tout le monde !

31. Dites nous pourquoi vous avez prit part à ce RPGaDAY 

La vérité ? J’aime bien raconter ma vie à qui veut l’entendre ;)

Bigyo’