samedi 23 avril 2022

Terre libre numéro 2 : Terre d’azur et d'olives

 

Créez vos propres cartes avec Inkarnate - Create Fantasy Maps Online

Cette terre, ses provinces, ou ses royaumes pourraient porter ces noms :

    • Oliva • Penizol • Azzurio • Palungo • Setocolli • Deglideia • Terascudo • Campivino • Prima • Aggomari





Créez vos propres blasons : https://azgaar.github.io/Armoria/




Les sociétés de cette terre s’organisent de la manière suivante :

    • Des territoires sans unités gérés soit par des Princes (Principauté) soit par des Consuls (République)

    • Les Princes ont peu de pouvoirs et leurs terres sont gérées par leurs vassaux et divisées en baronnies. Les familles régnantes gardent le pouvoir jusqu’à ce qu’elles se fassent renversées par des rivaux ambitieux. 

    • Les Consuls sont les premiers représentants d’une assemblée de sénateurs qui prennent les décisions dans un semblant de démocratie. En réalité, les riches marchands et les notables contrôlent ces Républiques et se nomment entre eux aux postes de sénateurs.

    • Les Principautés fonctionnent de manière féodale. Les sociétés de Républiques sont composés de citoyens avec des droits et des non citoyens qui n’ont aucun le droit. Chaque République a ses propres lois pour définir qui est citoyen et qui ne l’est pas.

    • Un service militaire obligatoire, hérité de vieilles traditions, existent aussi bien dans les Principautés que dans les Républiques et envoient hommes et femmes dans les rangs pendant des années. 



Les sociétés de cette terre auraient plutôt tendance à croire :

    • soit dans un panthéon polythéiste avec une pléthore de dieux et de déesses vivant sur la plus haute montagne du pays.

    • soit dans une religion monothéiste très stricte mais très répandu et dont le siège terrestre se trouve sur ces terres et est une Principauté ou une République à part. 

    • dans les deux cas, les rites, rituels, fêtes et traditions liés à la religion sont omniprésents dans la vie des habitants de ces terres. 



Les sociétés vivant sur cette terre ont développés les arts suivants :

Musique : 

- https://www.youtube.com/watch?v=cEtQFDLMQAA&ab_channel=hvlovely911

- https://www.youtube.com/watch?v=rGifDASs-jk&ab_channel=sikaniamandolinensem


Vêtements :


Art graphique :


Un village typique de cette terre se reconnaît à :

    • la présence de ruines datant d’une civilisation antique rayonnante

    • la présence d’un petit temple et d’un campanile 

    • des murets en pierre sèche autour du bourg pour délimiter les terrains

    • de grands champs d’oliviers, d’oranges ou de vignes aux alentours

    • des habitations de couleur ocre, aux fenêtres dotées de persiennes et aux toits en tuiles

    • des routes et des chemins pavés



Une ville typique de cette terre se reconnaît à :

    • la présence de grandes ruines avec des colonnades datant d’une civilisation antique rayonnante

    • un bâtiment antique gigantesque toujours utilisé pour du divertissement ou comme siège de pouvoir ou d’administration

    • est toujours une ville côtière ou traversée par un grand fleuve navigable

    • la présence d’un grand temple et d’un campanile

    • des fortifications entourant la ville

    • une grande place centrale au coeur de la ville

    • une ressource en eau omniprésente (aqueducs, fontaines, etc).

    • des rues étroites aux maisons à plusieurs étages reliées entre elles par des cordes à linges 


Les villes et villages de cette terre pourraient s’appeler :

    • Città • Ciotollo • Ciesa • Bottiglia • Murato • Veccio • Ocra • Feritolla • Stivalei
    • Armato


Les paysages naturels de cette terre se composent de :

    • de marais côtiers où se mélangent eau de mer et eau douce

    • de volcans éteints à la roche noire

    • de montagnes atteignant plus de 4000 mètres de haut et bloquant l’accès terrestre au pays

    • de collines couvertes de maquis

    • de plaines et de pâturages exploités par des agriculteurs et des éleveurs

    • de prairies fleuries qui se parent de milles couleurs au printemps

    • d’une eau azur et chaude le long de ses côtes

    • de grandes forêts de conifères sur le flanc de ses montagnes

    • de falaises de roches blanches sur certaines de ses côtes

    • de grands lacs de montagnes


Ces lieux pourraient s’appeler :

    • Milafiori • Biancarocca • Turchezzi • Pantano • Ceneri • Neva • Maccia • Abetti • Lagua • Luggi



Sur cette terre, on peut trouver les curiosités suivantes :

    • Un volcan toujours en activité

    • Des falaises infranchissables de roches blanches de plusieurs centaines de mètres de haut au dessus de la mer

    • Un haut campanile qui penche sur le côté

    • Un grand amphiétâtre antique extrêmement bien conservé

    • Une chaîne de montagnes composée de pics majestueux et enneigés qui déchirent le ciel

    • Un lac de montagne magique dont la surface reflète parfaitement le paysage alentour comme un mirroir

    • Un village côtier où chaque maison est peinte d’une couleur différente

    • Les ruines d’une ville antique cyclopéenne et sacrée

    • Un village côtier devenu villégiature de luxe pour les puissants du monde connu

    • Une île de pirates


Sur cette terre, les familles peuvent porter ces noms-là :

    • Rossi • Espozzi • Bianca • Romani • Colombus • Ricci • Gallo • Conti • Costa • Giordanni


Sur cette terre, les gens peuvent s’appeler :

    • Lina • Nina • Ciarra • Julia • Paola • Carlita • Selena • Livia • Luccia • Marcellina

    • Francesco • Andrea • Lucca • Gabriele • Marco • Tommaso • Giuseppe • Leonardo • Giovanni • Pietro


Retrouvez l'ensemble des "Terres libres" en cliquant ici !

Bigyo'







vendredi 22 avril 2022

Ouverture d'un compte Instagram

 Hello tout le monde !


Une petite news pour vous informer de l'ouverture d'un compte Instagram. Un réseau social de plus !

Pourquoi faire me direz-vous ?

La réponse est simple : en plus d'y poster certaines news en image, je vais surtout partager avec vous des photos prises par moi-même de paysages, de lieux ou de choses insolites que vous pourrez utiliser dans vos parties de jeux de rôle et autres créations rôlistiques.

En effet, ces photos seront sous licence CC BY-NC-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/



Et la première photo sera la suivante (histoire d'essayer de vous donner envie de me suivre) :

Muckross Abbey - Irelande - Crédit : Bigyo' - CC BY-NC-SA 4.0

Pour me suivre rendez-vous sur mon compte en cliquant ici !

A très vite !


Bigyo'


lundi 28 février 2022

Terre libre numéro 1 : Terre d’émeraude et de cornemuses

Créez vos propres cartes avec Inkarnate - Create Fantasy Maps Online


 Cette terre, ses provinces, ou ses royaumes pourraient porter ces noms :

    • Riochta • Domhan • Seamair • Oilean • Mana • Ynis • Calon • Deara • Gwald • Ermina




Créez vos propres blasons : https://azgaar.github.io/Armoria/


Les sociétés de cette terre s’organisent de la manière suivante :

    • Des clans se partagent les terres

    • Des chefs/cheftaines qui obéissent à des Rois et des Reines de royaumes provinciaux

    • Il existe un Haut-Roi ou une Haute-Reine dont le titre est surtout honorifique, avec peu de pouvoirs

    • Le système de succession est la tanistrie : l’aristocratie/la noblesse choisit son futur dirigeant/sa future dirigeante parmi les proches parents du dirigeant/de la dirigeante en place.

    • Un code de lois régit la société et s’applique même à ses dirigeants (théoriquement)


Les sociétés de cette terre auraient plutôt tendance à croire :

    • soit dans un panthéon polythéiste, avec une classe druidique

    • soit dans une religion monothéiste emprunt de vieilles croyances et de nombreux saints locaux, avec une classe monastique 

    • dans les deux cas, les druides et les moines sont non seulement les garants de la spiritualité mais jouent également un rôle important dans la société notamment en tant qu’érudits et professeurs.


Les sociétés vivant sur cette terre ont développés les arts suivants :

Musique : 

- https://www.youtube.com/watch?v=owF60WWWrks&ab_channel=imperat0re

- https://www.youtube.com/watch?v=xqeYKf8tdsU&ab_channel=glenzboyz


Vêtements :

Art graphique :

   


Un village typique de cette terre se reconnaît à :

    • la présence de tombeaux anciens type dolmen ou de monuments type cromlech non loin

    • la présence d’une tour ronde pour se protéger des raids ennemis

    • des murets en pierres sèches autour du bourg pour délimiter les terrains

    • un bourg central de forme circulaire protégé par une petite palissade de bois ou un petit mur de pierre

    • de nombreuses fermes d’élevage de moutons étendues tout autour du bourg central

    • la présence d’un monastère si religion monothéiste


Une ville typique de cette terre se reconnaît à : 

    • une enceinte fortifiée tout autour de la ville

    • un château fort ou une maison tour fortifiée en son centre

    • un cours d’eau qui la traverse où l’on peut pêcher

    • la présence d’un monastère si religion monothéiste

    • les ruines d’une tour ronde

    • un cimetière à l’intérieur de l’enceinte de la ville

    • de très nombreuses tavernes

    • plusieurs autels pour prier selon la religion dans les quartiers


Les villes et villages de cette terre pourraient s’appeler :

    • Oileandun • Abhanladir • Bailecnoc • Carraig • Ahmarc • Dinasgref • Bryn • Avon • Codwig
    • Sward


Les paysages naturels de cette terre se composent de :

    • tourbières sans arbres où s’écoulent des ruisseaux à l’eau noire

    • de forêts de feuillus millénaires et très humides

    • de montagnes dénudées de roches grises s’élevant à 1 000 mètres de haut

    • de collines aux quarante nuances de verts

    • de plaines et de pâturages exploités par des agriculteurs et des éleveurs

    • de quelques plateaux karstiques à l’ambiance lunaire  

    • de falaises abruptes sur certaines côtes de l’île

    • de grands lacs et de fleuves où viennent se reproduire les saumons

    • de plages de sable blanc sur lesquelles viennent s’échouer les vagues turquoises de l’océan

    • De bosquets éparses dans les campagnes comme des îlots de forêts


Ces lieux pourraient s’appeler :

    • Dubloch • Leican • Sliabh • Glas • Caoirigh • Galach • Aillea • Bradan • Neamh • Garran


Sur cette terre, on peut trouver les curiosités suivantes :

    • Un chemin de roche noire qui affleure sous une forme hexagonale et mène de la montagne à la mer

    • Des falaises infranchissables de roches noires de plusieurs centaines de mètres de haut au dessus de l’océan

    • Une pierre magique qui pleure ou qui chante lorsqu'un futur monarque s’assoit dessus

    • Une pierre magique qui donne le don de l’éloquence quand on l’embrasse

    • Un tombeau des temps ancien dont la salle principale est éclairée par la lumière du soleil à chaque solstice d’hiver

    • Un cercle de pierre dressées avec des blocs de 10 mètres de haut et des arches de même facture.

    • Un puit magique dont la localisation a été oubliée et qui mènerait à un lac souterrain où vivrait le Saumon de la Connaissance

    • Une montagne d’éboulis unique sur l’île et considérée comme sacrée

    • Un immense cimetière sacré près d’un fleuve

    • Une brasserie de bière brune connue de par-delà les océans


Sur cette terre, les familles peuvent porter ces noms-là :

    • Connor • Connely • Flaherty • Leod • Donoghan • Fitzgerald • Butler • Kerry • Young • Muir


Sur cette terre, les gens peuvent s’appeler :

    • Sinnead • Shannon • Ifa • Erin • Bonnie • Iona • Moïra • Ayla • Grania • Brigid

    • Fergal • Liam • Nimh • Padrog • Rory • Bruce • Kilian • Ostin • Setenta • Duncan



Bigyo'

Aide de jeu : "les Terres Libres"

 Les Terres Libres seront une série d’articles qui sortira de temps en temps sur le blog pour vous décrire une zone géographique pour vos parties de jeu de rôle. 


Source : https://pixabay.com/fr/photos/islande-montagne-volcan-paysage-1211171/
Source : https://pixabay.com/fr/photos/islande-montagne-volcan-paysage-1211171/


Pourquoi ? Ne souhaitant pas apprendre le lore de DnD pour pouvoir y faire jouer, et ne souhaitant pas adapter les règles de DnD à un monde fantasy préexistant avec ses propres codes, je me suis rendu compte qu’il me manquait des « royaumes génériques ». 


Comme j’aime bien les univers plus ou moins inspirés par des éléments de notre monde (dans le style du Vieux Monde de Warhammer, de Rokugan de L5A ou de Théah de 7ème Mer), je me suis dit que j’allais créer un panel de zones géographiques ou de « royaumes » avec suffisamment de détails pour s’imaginer une ambiance/une atmosphère spécifique, sans non plus trop de détails, pour qu’au final je puisse les réutiliser comme je le souhaite et surtout que n’importe qui d’autre puisse s’en servir ou s’en inspirer.

Logiquement, ce qu’il ressortira de cette idée pourrait s’adapter d’ailleurs avec n’importe quelles règles « génériques ».


Comment ? L’idée est de pouvoir s’imaginer très rapidement un type d’ambiance. Je vais donc commencer par déterminer à quel type je veux faire référence : par exemple, une ambiance « celtique ». Et à partir de là je vais décrire par quelques points les éléments qui me paraissent essentiels pour donner un peu de corps à cette ambiance. 

Je vous proposerai une carte, des exemples de noms, de blasons, un système politique sommaire, une courte description des croyances dominantes, des extraits sonores, des visuels libres de droits, une description d’une ville et d’un village typique avec des exemples de noms, des lieux naturels typiques, quelques curiosités et des exemples de noms et prénoms pour vos PNJ.

Cela peut paraître beaucoup, mais je vais essayer d’aller droit au but, de définir ces éléments en quelques mots et de vous les proposer sous forme de liste.

Cela permettra de poser et d’adapter un décor assez rapidement pour un ou une MJ. Idéalement, ce décor peut même servir de cadre à une campagne. Mais, l’inconvénient de ces articles est qu’ils feront appels à des références qui devront être connues par les lecteurs ou les lectrices sous peine de paraître un peu obscures peut-être.

Enfin, un avertissement avant de finir : si vous êtes là pour avoir un contexte fouillé, profond et qui s’éloigne des stéréotypes, vous risquez de ne pas y trouver votre compte. Ceci-dit, ce que je vous propose peut servir de base pour quelque chose de plus approfondie si vous souhaitez prendre le temps d’y apporter suffisamment d’éléments complémentaires.
A noter également, qu’il n’y aura pas de description de peuples, d’ethnies, d’espèces ou de bestiaires. Ainsi, les cadres proposés pourront s’adapter à tous vos avatars de fantasy préférés qui pourront embrasser les cultures de chaque Terre Libre décrite.  


Sans plus tarder, je vous invite à cliquer ici pour découvrir la première « Terre Libre ».


Bigyo'

samedi 25 décembre 2021

Un calendrier qui a donné un bestiaire pour Poignard

 Si vous me suivez sur Twitter, vous savez déjà que début décembre j'ai lancé un calendrier de l'avent avec des PNJ/monstres pour mon jeu de rôle Poignard, une version légère et gratuite d’un système D100 pour jouer de la dark fantasy.



Histoire de ne pas perdre ce fil, j'ai décidé de le compiler dans un fichier PDF pour en faire une aide de jeu.

Voilà, c'est Noël ! C'est cadeau ! Vous pouvez le télécharger ICI

Dans ce document vous trouverez 24 créatures avec leurs statistiques, leurs particularités et une illustration "libre de droit". Et rien que pour ça, ça vaut le coup d'aller y jeter un coup d'œil !

Et si vous voulez plus d'info sur Poignard, je vous conseille d'aller lire l'article de ce blog qui en parle. 

Bonnes fêtes et à bientôt ! 

Bigyo'


mercredi 8 septembre 2021

COUP DE COEUR POUR "COMA DE COEUR"

 


Le 13 juin dernier s’est lancé le concours “Il était une fois un petit JdR” édition 2021.

Deux semaines étaient données aux participants pour proposer un jeu de moins de 500 mots avec pour contrainte de coller au thème de l’année : “revivre”.


Le jury était composé de 9 membres aux sensibilités ludiques variées et provenant de la grande communauté rôliste : Mélisande de Lassence / Kinayla (ex-présidente d’Opale, fondatrice de D1000D100), Tiramisù (auteur de JdR indé), Flavie Briand ( du podcast La Cellule), FibreTigre (de l’acutal play Game Of Rôles), Patrice Mermoud (du Grog), Côme Martin (auteur de JdR indé), Aetlas (éditrice, streameuse, fondatrice de 1D4), Kco Quidam (autrice de JdR indé), Marion Hamard (blog et podcast “Suck My Dice”). 


Si je vous mets la composition du jury, c’est qu’ils et elles ont abattu un travail assez monstrueux de relecture pour ce concours. Et pour cause…


Cette année, il y a eu 166 propositions de jeu provenant de 122 participants. Et pour tous ces jeux, le jury s’est engagé à rendre le plus de retours possibles. 

Au final, ils et elles ont écrit presque 900 retours pour ce concours. 

Personnellement, je n’avais jamais vu ça avant ! Aussi, je les remercie humblement de cet effort qu’ils et elles ont donné pour faire vivre cette édition.


A eux 9, les membres du jury ont eu 45 coup de coeurs à distribuer aux 166 jeux. Au final, 29 jeux ont reçu un coup de coeur et 8 en ont reçu deux ! Ceux-là sont les grands gagnants de ce concours. 

Que ce soit dans les 8 premiers ou dans les 29 autres, il y a de très très bonnes idées et des jeux très intéressants. 

Je vous invite à les découvrir sur le site consacré au concours en cliquant ici. 


Si je fais cet article, c’est aussi parce que j’ai participé à ce concours. 

Et à ma grande surprise, ma proposition “Coma de coeur” a reçu un coup de coeur de la part de l’un des membres du jury (Kco Quidam pour ne pas la citer… D’ailleurs au passage, si elle passe par là : merci beaucoup !). 

Du coup, je vous le propose en téléchargement sur mon blog (vous pouvez aussi le retrouver sur le site du concours avec les 165 autres jeux). 


Voilà un extrait de ce qu’a dit Kco Quidam le soir de la révélation des gagnants du concours : “Je trouve ça extrêmement poétique et extrêmement intéressant d’avoir un jeu où il n’y a pas d’aléatoire et c’est uniquement dans de la séduction [...] autour de la table.” 

Et Tiramisù de rajouter “Vraiment un jolie jeu, y compris dans la manière dont il a été écrit”


Je ne vous cache pas que mon égo surdimensionné a gonflé encore un peu plus à l’écoute de ces compliments  :) 


Pour moi participer à ce concours, c’est un petit peu un exercice de style, une manière de me prouver que je peux faire des propositions ludiques en dehors de ma zone de confort et qui sauront toucher les joueurs et les joueuses. Au final, c’est incroyablement gratifiant de voir qu’on a réussit à faire mouche, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’avoir su toucher une actrice réputée du monde du JdR.  


A l’heure où j’écris ces lignes, je suis dans l’attente de tous les retours. J’ai très hâte de les lire ! :)


Je vous mets ci-dessous le replay de la soirée de clôture du concours. Je vous invite à aller la regarder et à découvrir les jeux créés lors de cette édition !


A bientôt

Bigyo’

mercredi 23 décembre 2020

Un bilan en 7 questions !

 La chaîne YT de Dice Story nous propose un challenge #bilanroliste. 

Pour résumer, il faut répondre sur le média de notre choix à 7 questions par rapport à notre pratique du jeu de rôle pour l'année 2020. 

Tout est expliqué dans la vidéo ci-dessous :


Alors voici les 7 questions en une image et juste en dessous les réponses de votre serviteur :





1 – Emysfer … Et oui, forcément, en tant que scénariste du jeu, j’ai dû pas mal y jouer pour tester mes propres scénarios ! 

2 – Escape From Dino Island… C’est une belle découverte car le jeu m’a permis de tester un peu plus en avant un système du style Pbta. Et en plus c’est littéralement un jeu « Jurassic Park-like » donc ça ne pouvait que me plaire !

3 – Le confinement m’a donné envie de proposer plus à la communauté. J’ai été très heureux d’aider un peu à l’organisation des parties sur la première Cyberconv’ et j’aurais voulu vraiment être encore plus présent pour la deuxième édition mais des soucis persos ont fait que je ne pouvais pas. J’espère pouvoir me rattraper pour une troisième édition. Et j’ai été content aussi d’apporter ma toute petite participation au Rôl’Event. En 2021, je vais voir ce que je pourrais apporter de plus encore… 

4- Mon propre jeu : « Ardri, les légendes d’Enorhim » ! Ça voudrait dire que j’ai bien repris le développement et que je teste la campagne que je prévois pour le jeu. 

5- La chaîne YT que j’ai découvert un peu plus cette année c’est celle de Samuel Ziterman. Elle est déjà pas mal connue par beaucoup de rôlistes, mais parlons en encore ! C’est une bonne chaîne avec beaucoup de contenu, pleine de trucs intéressants et faite par un rôliste passionné qui milite pour la démocratisation du PDF en JdR. Et ça, c’est bien !

6- Tous les univers auxquels je pense ont déjà été adapté et je n’attends pas spécialement de traduction… Donc je dirais qu’en 2021 j’attends avec impatience la sortie de « Ynn Pryddein : la terre des forts ».

7- A la première Cyberconv’ j’ai un peu aidé à l’organisation mais j’ai surtout joué. J’ai fait un véritable marathon entre des parties d’Emysfer, de Ardri et de Escape From Dino Island. J’ai eu pas mal de bons retours, notamment sur ma façon de faire MJ. J’en suis sorti crevé mais j’étais surtout heureux !

A vous maintenant de répondre à ces quelques questions ! 
En attendant de vous lire ici ou ailleurs, passez de bonnes fêtes de fin d'année.

Bigyo'

dimanche 14 juin 2020

Des pitchs à emporter !


Parfois, j’ai des idées pour transformer légèrement les univers de certains jeux. Quand elles m’emballent suffisamment, je les écris pour y revenir plus tard et un jour peut-être y jouer.
Mais des fois ces idées demandent un travail d’adaptation que je n’ai pas forcément le temps de produire, même si elles me plaisent toujours ! Alors souvent elles terminent sur mon disque dur et dorment là sans jamais en sortir. 

Alors, plutôt que de les laisser à ce triste sort, aujourd’hui je vais vous les partager. C’est cadeau. A vous de vous en inspirer et d’en faire ce que vous voulez !

Le premier pitch est là pour jouer à Colonial Gothic mais en Corse ! Le second concerne le jeu du Trône de Fer et propose de se projeter 150 ans après la Grande Guerre (à partir de la fin de la série de HBO).  

Bonne lecture !

COLONIAL GOTHIC : Corsica

Alors que certains sont parti à l’Est d’Eden pour trouver le paradis perdu, d’autres ont préféré des latitudes plus clémentes et ont mis voile vers l’Île de Beauté.
Si la douceur du climat méditerranéen semble plus attirante que les rigueurs du temps canadien, la Corse n’a rien à envier au Québec en matière de machinations politiques et de tensions communautaires. Entre 1736 et 1798, corses, français, génois et anglais vont se disputer le pouvoir d’administrer l’île selon leurs intérêts : souverains pour les natifs, financiers et stratégiques pour les autres. De colonie gênoise au tout début de l’année 1736 à département français en 1798, le territoire réussira un bref instant à clamer son indépendance en se constituant Royaume de Corse (entre 1736 et 1740) puis République Corse, dotée de la première constitution du genre (entre 1755 et 1769).
A ces turpitudes qui ont entraîné avec elles leur lot de guerres, de batailles sanglantes, de sièges, de servitudes et de morts, s’ajoute une menace insidieuse, rampante et mystérieuse tapie au plus profond du maquis : l’Imbuscada.
Si l’Île de Beauté ne semble pas aussi affectée par des maléfices inexpliqués que ne le sont les terres québecoises, il est apparu sage à Louis XV d’envoyer tout de même un petit contingent d’experts en ésotérisme sur place, en même temps que quelques milliers de soldats venus prêter main forte aux génois à partir de 1738. Cette cellule qui s’assure que les ennemis du Roi ne fassent pas usage de sortilèges à son encontre se prénomme : les Associés de Kallisté. 

Tour paoline de Nonza (Haute-Corse)
Tour paoline de Nonza (Haute-Corse)


GOT : Renaissance

150 ans après la Grande Guerre.
Bran le Rompu a fini par s’éteindre. Comme le prévoient les nouvelles lois du Royaume, les Seigneurs des Six Couronnes doivent se réunir pour choisir un nouveau Roi. Le Dorne et les Fers-Nés veulent en profiter pour s’émanciper de Port-Réal. Le Val et les Conflans tendent à se rapprocher du Nord. Le Bief, Les Terres de l’Orage et les Terres de l’Ouest ne l’entendent pas de cette oreille… La paix est menacée.
Les explorateurs de la Mer Crépusculaire, descendants d’Arya Stark et de ses hommes qui ont fondé la Compagnie du Couchant, ont découvert une nouvelle terre qu’ils ont nommée Weirwoos car les barrals y sont nombreux. Une grande expédition de colonisation est en train de se monter, en attendant le retour des derniers explorateurs. Mais ceux-là vont ramener avec eux un mal inconnu…
Depuis Essos, des rumeurs indiquent qu’une grande armée venant des Contrées de l’Ombre fait route vers l’Ouest. Elle serait menée par un chevaucheur de Dragon…
Au Nord, le Mur est resté sous la juridiction de Bran Le Rompu. L’édifice reconstruit n’a plus vu de menaces depuis la Grande Guerre et ne sert à rien d’autre qu’à emprisonner les criminels les plus détestables. Un second mur, plus petit, a été entrepris par les Stark pour contenir cette population indésirable. Sa construction n’est toujours pas achevée. Le Nord entretient donc un no man’s land entre le nouveau mur et le reste des terres du Nord. Mais, là aussi, des rumeurs annoncent la venue d’une armée menée par une femme qui se dit descendante d’Aegon Targaryen. 

Bigyo'

vendredi 8 mai 2020

Sabotage au D100 !

Cela faisait un petit moment que je ne vous avais pas parler de Sabotage, au moins depuis 2017 !

Alors non, le projet n'est pas mort et enterré, il sommeille seulement.
Hélas, mais en ce moment je suis déjà très pris par mes scénarios pour Emysfer (qui est toujours en financement participatif jusqu'au 25 mai !), et qu'avant ça, Ardri a occupé beaucoup de mon temps et de mon esprit (un peu moins en ce moment, mais je m'y remet à fond dès que j'en aurai fini avec les scénarios précédemment cités).

Ceci-dit, un peu à la manière d'un Neil Gaiman ou d'un Tolkien (mes chevilles vont très bien, je vous remercie de vous inquiétez pour elles !), c'est en procrastinant pour échapper à mes autres responsabilités que je me suis rendu compte que le petit système à base de D100 que j'avais écrit très rapidement pour fêter mes 100 followers sur Twitter serait parfait pour raconter les histoires de combattants de la Liberté de Sabotage.

En effet, je n'étais pas totalement satisfait de la mécanique à base d'un simple D6 que j'avais pondu pour Sabotage à l'origine. Je trouvais que cela manquait de granularité, que cela ne mettait jamais vraiment les PJ en difficulté, et que cela ne permettait pas tant que ça de raconter de bonnes histoires de guerre et de résistance (la 3ème partie test illustre parfaitement ces défauts).
Et je me suis rendu compte que mon système "Poignard" semblait répondre au cahier des charges de Sabotage à savoir : un système souple, simple à comprendre et à mettre en place, qui permet de se concentrer sur la narration et pas sur la tactique ou la mécanique, avec juste ce qu'il faut de règles pour garder un aspect ludique, où le MJ ne fait quasiment pas de jets, et avec une vraie létalité pour les PJ qui les fera réfléchir à deux fois avant de foncer dans le tas.

Alors, ce fut l'illumination et je me mis à fusionner Sabotage avec Poignard pour donner donc une version de Sabotage au D100.

Me restait alors à trouver une solution au second problème que j'avais très largement laissé en suspens et ce dès la version de 2017 : proposer un outil de création de contexte pour jouer à Sabotage.

Mais un miracle se produisit il y a quelques semaines : un Rôliste en Peignoir mit en ligne un jeu-outil du nom de Fractal qui permet de créer rapidement des contextes pour tout type d'univers. Seconde révélation : c'est exactement ça qu'il me fallait pour générer des contextes pour Sabotage !
Après quelques modifications pour faire coller Fractal au cadre de Sabotage, j'avais créé une petite aide de jeu qui permettrait à tout le monde de se lancer dans des histoires de guerre et de résistance.

Tout ceci mit bout à bout m'encouragea à ressortir Sabotage pour le mettre à disposition du plus grand nombre. Et quoi de mieux qu'un 8 Mai, jour de commémoration de la victoire de 1945, pour proposer ce jeu où vous incarnez des combattants clandestins de la Liberté dans une guerre qui ne dit pas son nom ?!





Alors, ce n'est pas tout à fait une version finale, cela reste un "work in progress", surtout sur la forme. Dans le fond, vous devriez avoir tout le nécessaire pour jouer.

En cliquant ici, vous pourrez télécharger un PDF de 30 pages qui contient les règles du jeu.

En cliquant là, vous pourrez télécharger un PDF de 6 pages qui contient les règles du générateur de contexte. Pour comprendre ce document, il vous faudra également aller lire le jeu Fractal de Quentin Saint-Georges en cliquant sur ce lien.

Si vous cliquez là, vous pourrez télécharger la fiche de personnage au format PDF pour jouer à Sabotage.
Et en cliquant là, vous pourrez télécharger la fiche d'évolution de contexte au format PDF.

Enfin, pour vous lancer directement dans le feu de l'action, vous pouvez télécharger un exemple de schéma heuristique au format JPEG pour jouer dans le contexte suivant : Bourgentin, un petit village normand durant la Seconde Guerre mondiale. Pour ça, cliquez-là !

Tous ces liens seront compilés sur la page du jeu sur ce blog, où vous trouverez également le pitch du jeu et l'ancienne version !

Passez un bon jour férié, un bon week-end, profitez de ces derniers jours de confinement et amusez-vous bien !

                                                                                                                                 Bigyo'



vendredi 27 mars 2020

Financement participatif du jeu Emysfer !


Depuis hier soir, le jeu de rôle Emysfer est en financement participatif sur GameOnTableTop !

Rappelez-vous, depuis août dernier, j’ai rejoint l’équipe du jeu pour travailler sur les scénarios de l’offre de base. Au nombre de 4, ils permettront de se familiariser avec les différents groupes jouables, avec les règles et l’univers du jeu.
Ces scénarios de découverte seront compilés dans un recueil qui viendra compléter les deux bouquins de base et, je le répète, ils feront eux aussi partie de ce que vous recevrez une fois que le jeu sera imprimé !
C’est d’autant plus exceptionnel que la plupart des jeux du commerce ne proposent qu’un seul scénario dans leurs livres de règles.

C’est donc le moment pour vous de nous soutenir ! D’autant plus qu’à l’instant où je publie cette news il reste encore quelques heures pour profiter de l’offre Early Bird ! Alors ne loupez pas le coche !

Le lien vers le financement participatif : https://www.gameontabletop.com/cf225/emysfer.html

Queoa ? Vous ne connaissez pas Emysfer ? C’est un jeu de rôle de Science Fantasy Médiévale qui se déroule sur une étrange planète où tout est à découvrir ! Dans un monde technologiquement proche de notre époque médiévale et pourtant sur le point de faire des découvertes majeures, vous pouvez incarner des mercenaires, des vauriens, des explorateurs ou des citadins, à travers 4 espèces jouables inédites (à l’exception des Symirs qui nous ressemblent) et explorer un continent où vous croiserez des créatures étranges et variées, des civilisations inconnues, des dangers inquiétants… Point de dragon, d’elfe ou d’autre classique du genre dans Emysfer ! Tout est original, et même le système de jeu qui encourage la narration par les joueurs et les joueuses et propose notamment une mécanique qui va vous permettre de façonner la mémoire et les connaissances de votre personnage et donc son savoir de ce monde étrange. Mais si vous n’aimez pas les longs discours, je vous invite à regarder le teaser du jeu :



Alors rejoignez-nous dans l’aventure, supportez nous sur GameOnTableTop, on vous attend !

Bigyo'